S’ABONNER À LA PETITE ATTENTION

LA PETITE HISTOIRE 17 Nov 2016

La petite interview de Guillaume, gérant de L’Épicerie Végétale à Paris

C'est un petit coin de verdure en plein Paris. Un havre de paix où le temps semble s'être arrêté et où la nature a repris ses droits. Sortie de terre en septembre 2015 rue de la Fontaine-au-Roi dans le 11e arrondissement, l'Epicerie Végétale est un primeur qui redonne du sens à son métier. Créée par un couple de trentenaires foisonnant d'idées, cette échoppe aux airs de maison de campagne propose des fruits et légumes bio essentiellement cultivés en Ile-de-France et des fleurs sauvages non calibrées. Rencontre avec le cofondateur, Guillaume, dans son antre champêtre bien enraciné dans son quartier.

- D'où viens-tu ?

De Castanviels, près de Carcassonne, dans le Minervois. C'est là que tout a commencé, dans cet espace sain et calme qui a nourri mes premiers souvenirs d'enfance.

- Un projet créatif qui t'a marqué ?

Les films de Jean-Luc Godard, les œuvres d'Egon Schiele et tout l'univers de Miranda July.

- Un mot que tu trouves beau ?

Hurluberlu.

- L'artiste qui t'inspire ?

L'être humain.

- Ta définition du bonheur ?

La bonne heure, bien à vous !

- Est-ce que ta boutique te ressemble ?

Pas sûr, je suis moins large et plus mouvant.

- C'est quoi être créatif aujourd'hui ?

C'est être !

- Une cause que tu défends ou que tu pourrais défendre ?

Le génie de la dyslexie.

- C'est quoi ta dernière petite attention ?

Emmener à la mer une personne qui venait de prononcer : "Ca fait longtemps que j'ai pas vu la mer". Il était 23h et nous finissions de fabriquer des bouquets pour un mariage le lendemain. Nous étions partis à quatre dans les cinq minutes.

- Des projets ?

Plein !

🚀 Retrouvez L'Epicerie Végétale au 51 rue de la Fontaine-au-Roi dans le 11e à Paris et suivez l'aventure de ses fruits, légumes et plantes sur Facebook et Instagram. A la Petite Attention, on aime l'idée d'une agriculture raisonnée à prix raisonnable et on se dit que, n'en déplaise à nos ainés, il est possible "d'avoir le beurre et l'argent du beurre". Il suffit juste de trouver le bon crémier. En attendant, on a dégoté un bien chouette primeur.

10 IDÉES WEEK-ENDS

POUR SE FAIRE PARDONNER

e-book.png

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER POUR RECEVOIR CE DOSSIER