S’ABONNER À LA PETITE ATTENTION

Les Tops 20 Feb 2017

Trois labels de mode pour voir la vie en wax

Les couleurs de l'Afrique et ses motifs bigarrés n'ont jamais été aussi tendance. Des tribus ethniques au pavé de nos contrées, le wax s'impose sur tous les terrains. Dans la lignée de marques comme Maison Château Rouge ou Mosaert, la griffe du chanteur Stromae, de jeunes marques pleines de pep's et d'envies ont choisi cette étoffe chamarrée pour revendiquer leur style métissé et cultiver une certaine idée de la mode. Zoom sur nos trois coups de cœur. 

 

1. Wax going on 

waxgoingon.jpg

Photo DR/Angelique Hubster
 
En 2016, la créatrice belgo-libanaise Sandrine Alouf a eu l'ingénieuse idée de mettre du wax là où on ne l'attendait pas forcément, sur l'assise et le dossier d'une chaise. Avec sa griffe Wax Going On, elle ose le mariage du bois brut façon scandinave et du tissu exotique. Cette rencontre du chaud et du froid distille gaieté et originalité dans nos intérieurs, chaque modèle étant singulier par l'association de motifs qu'il propose. Face au succès de cette collection, Sandrine Alouf a decidé d'étendre sa « waxisation » avec une collection de pulls et combinaisons confectionnés à Paris. Là encore, chaque pièce est l'assurance d'un style unique.

 🚀 Chaises en pin et tissu Wax fabriquées à la main au portugal vendue à 250l’unité. Pulls à 79 €. Site : www.waxgoingon.com

 

2. Panafrica

Capture d’écran 2017-02-01 à 17.37.34.png

Photo DR

Panafrica, ce sont les couleurs de l'Afrique à vos pieds. C'est aussi l'histoire de Hugues qui a découvert la richesse des tenues africaines lors de sa première expérience professionnelle pour une start-up qui l'amène à voyager entre le Sénégal, la Côte d’Ivoire et le Congo. Il rapporte en France quelques tissus qu'il montre à son ami Vulfran. Le cerveau de ce dernier entre alors en ébullition. Vulfran va créer quelques modèles de chaussures avec ces étoffes et donne ainsi naissance à Panafrica en 2015. Pour aller au bout de leur démarche, les deux compères ont décidé de faire fabriquer leurs collections au Maroc par des artisans payés au juste prix. Les textiles viennent d'Afrique de l'Ouest et une partie des bénéfices est reversée à des associations pour soutenir des projets d'aide à l'éducation. 

 🚀 Sneakers mixtes vendues entre 65 et 75 euros. Site : www.panafrica-store.com

 

3. Nash prints it

Capture d’écran 2017-02-01 à 18.25.08.png

Photo DR

Une maman, c'est ce qu'il y a de plus précieux dans la vie. Elle écoute, console, soutient. Et ce n'est pas la jeune Shade qui dira le contraire. La créatrice de mode s'est associée à sa mère Nafi pour créer en 2013 sa marque de vêtements aux influences africaines. Des jupes aux chemises en passant par les sweat-shirts, toutes les pièces sont fabriquées en petites séries au Bénin, dans un atelier qui emploie 5 à 10 personnes. Une manière pour le duo mère-fille basé à Paris de promouvoir le savoir-faire local et de participer, à leur échelle, à l'amélioration des conditions de vie des couturiers et couturières sur place. Cerise sur le gâteau, les modèles sont confectionnés avec du coton biologique. 

 🚀 Jupe à 80 €, chemise homme et femme entre 70 à 100 €. Site : www.nashprintsit.com 

10 IDÉES WEEK-ENDS

POUR SE FAIRE PARDONNER

e-book.png

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER POUR RECEVOIR CE DOSSIER